Qui sommes-nous ?

L'A.P.R.E.M a été créée en 2016 : elle a pour objet de contribuer à la conservation et à la restauration de l'église de Meslay et de ses peintures murales.

Eglise Saint-Calais de Meslay

La légende veut que le chariot de Saint-Calais se soit embourbé à proximité de l'ancien château de Meslay, et qu'une source ait jailli à cet endroit. L'église de Meslay date de 1733 et fut édifiée en même temps que le château actuel, sur les plans de Jules Michel Hardouin, neveu d'Hardouin-Mansart. Jean-François de la Porte, seigneur de Meslay, finança le coût de la construction de l'église, du presbytère et l'enclos du cimetière.
L'une des cloches de notre église, classée monument historique, date de 1585 provient de l'ancienne église Saint-Georges de Vendôme.

fonts baptismaux Meslay
pierre tombale église de Meslay

Dédiée à Saint-Calais, l'église présente un intérieur restauré et transformé en 1876 ; la sacristie, elle, est dans son état d'origine.

A gauche de l'entrée, on admire la belle cuve en marbre des fonts baptismaux, ainsi que deux belles pierres tombales d'André et Jean de Fromentières, seigneurs de Meslay au XVIè siècle.

Vierge à l'enfant église de Meslay

Dans le choeur, une belle table de communion en bois sculpté est le seul vestige du décor de l'église d'origine, avec le carrelage au sol et une très jolie statue du XVIè siècle, « la Vierge et l'Enfant » située sur la gauche de la nef.

table de communion église de Meslay
peintre Meslay

Depuis 1887, la voûte de la nef de l'église était décorée d'étoiles sur un fond de ciel bleu, mais, l'ensemble étant dégradé, il a été procédé à son replâtrage en 1974.

Jean-Claude Ferron et son ami Pierre Petot, peintres vendômois, lancent la folle idée de la décoration de l'église. Michel Boutaric, alors maire de Meslay et grand amateur de peinture, est séduit par ce projet. L'abbé Valuche, curé du village, est lui aussi enthousiasmé.

Le chantier débuta en 1988 jusqu’à sa fin en 1996. L'ensemble de l'oœvre (plus de 300 m²) montre une évolution significative dans le style du peintre : dans le chœur la tradition byzantine s'affirme, puis on évolue rapidement vers une interprétation beaucoup plus libre et personnelle.


Nef


Chapelle de la Vierge

Meslay

Petite commune de 300 habitants, Meslay est située sur la rive droite du Loir, dans la couronne périurbaine de Vendôme. La qualité du cadre de vie de ses habitants y constitue un atout majeur : la nature y est omniprésente et son patrimoine est riche.

école manufacture de Meslay

En 1731, Jean-François de la Porte, seigneur de Meslay, fonda à Meslay une manufacture où l'on tissait des toiles de coton appelées « Siamoises de Meslay » ou « Siamoises de la porte » ; on y fabriquait également des tapisseries. Cette manufacture comprenait un grand bâtiment et le moulin. Elle cessa son activité en 1865.

Vendue et revendue plusieurs fois et enfin rachetée par les propriétaires du château, le grand bâtiment, appelé « la grande maison », fut aménagé en logements réservés à des employés de la société Bel de Vendôme.
Dans les années 70, cette maison fut de nouveau vide et le village se développant l'école devint trop exigüe. En 1973, la commune décide de créer une nouvelle école et achète ce bâtiment en Mars 1974. Grâce à l'énergie et au travail des habitants du village pour transformer et aménager les locaux, une école à 2 classes ouvrait ses portes fin Octobre 1974.

L'association est cours d'approfondissement sur l'histoire de ce bâtiment. Étant donne sa date de construction, il aurait été utilisé principalement pour la teinture des différents tissus de la manufacture de cotonnade.

Moulin de Meslay
Lavoir de Meslay

Le lavoir public de Meslay a été construit entre le 18 août et le 15 octobre 1866. Avant cette date, il y avait un lavoir non couvert situé sur un petit canal entre les bâtiments du moulin et ceux de l'ancienne fabrique, il était donc construit sur un terrain submersible. L'accès à ce lavoir était difficile, d'autre part les fréquentes crues du Loir l'ayant endommagé les habitants de Meslay demandèrent des réparations ou la construction d'un nouveau lavoir.
Pendant 3 années de nombreuses démarches administratives ont eu lieu, sans vraiment aboutir. Monsieur et Madame de Lavau, propriétaires du château, ont alors proposé à la commune un échange de terrains. Le 31 juillet 1866 l'autorisation préfectorale est refusée à l'emplacement choisi et propose un nouvel emplacement : « sur la rive gauche du Loir qui fait suite à l'abreuvoir communal ». Les travaux peuvent alors commencer et 2 mois après les lavandières du village peuvent venir rincer le linge.

Jean-François de la Porte, également Fermier Général, est le fondateur de ce qu’est Meslay aujourd’hui, dans le cadre d’un énorme chantier qui va durer 3 ans de 1732 à 1735 : il va en effet démolir l’ancien château, construire le château actuel (sur les plans de Jules Michel Hardouin, contrôleur des Bâtiments du Roi et neveu du grand Hardouin Mansart), reconstruire le village à l’emplacement actuel, autour de l’église, du presbytère et du cimetière, trois éléments qu’il fait édifier à ses frais et installer une manufacture de cotonnades au village.

Château de Meslay

Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle

Les pèlerins venant du Nord de la France et de l'Europe traversent notre région par une des deux branches existantes. En effet, à partir de Paris, la voie de Tours passe soit par Chartres-Vendôme, soit par Orléans-Blois.
Après avoir visité notre église dédiée à Saint Calais, les pélerins de Saint Jacques de Compostelle pourront se rendre dans le jardin de la mairie (ancien presbytère) où la commune de Meslay met à leur disposition un lieu de repos et de prière.
Pour toute information complementaire, rendez vous sur www.compostelle41.fr

passage Réveillon Meslay
panneau direction
mairie Meslay

Contact

Coordonnées

1, place Adrien de Lavau
41100 Meslay
FRANCE

+33 6 72 74 24 65

accueil @ asso-eglise-meslay.fr


Partenaires

Mairie de Meslay
Crédit Mutuel

Nous trouver